Fête des mères

Aujourd’hui c’est la fête des mères.

C’est aujourd’hui que nous avons nos petits cadeaux confectionnés par nos enfants que se soit  dessin, poème, fleurs etc…. Pour moi, cela me touche plus particulièrement car je suis bien évidemment fière de leurs fabrications (même si parfois elles finissent au fond du placard),  mais les enfants sont encore plus fiers de nous les offrir et  de nous montrer qu’ils nous aiment avec leur poème rempli d’amour, leur dessin avec des cœurs, leurs fleurs mûrement choisies, leurs petites attentions….

Je me souviendrai toujours de ma fille qui m’avait dit son premier « bonne fête maman » avec sa voix de bébé! J’avais versé ma petite larme et ce la me suffisait largement comme cadeau!

2014-05-23 19.11.09-1

C’est difficile d’être mère, nous aimerions toutes être une mère parfaite en faisant toujours les bons choix pour nos enfants.  Nous ne les élevons pas  de la même manière, nos principes  ne sont pas toujours les mêmes, mais, je pense que nous avons toutes des doutes, des remises en questions, des moments de culpabilité, des regrets.

C’est aussi la fête de nos mamans, ce que nous vivons elle l’ont probablement vécues aussi, donc rendons leur hommage également!

Je n’oublie pas celles qui n’ont plus leur maman, qui ne l’ont pas connue ou qui l’ont perdue trop tôt. Ce ne doit pas être une journée aussi joyeuse que pour certaines alors je pense aussi bien à vous.

Mais aujourd’hui nous sommes les mamans idéales aux yeux de nos enfants alors savourez! 🙂

Et vous, vous avez eu quoi comme cadeau?

Publicités

Comment acheter d’occasion

Beaucoup de mes anciennes clientes me demandent : « Mais où est-ce-que je vais acheter des vêtements d’occasion maintenant pour mes fripouilles ? ».

J’ai cherché des réponses à vous proposer !

Il y a l’incontournable « Bon coin » mais il y a tellement d’annonces qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Il faut surtout éviter les arnaques de ceux qui vous demandent de les recontacter uniquement par mail et qui veulent payer seulement par paypal. J’ai moi-même acheté par ce biais-là mais toujours en face-à-face pour pouvoir vérifier l’état des vêtements. J’ai fait de bonnes affaires, mais cela prend quand même du temps entre la recherche, le contact et la rencontre.

8985335-un-ensemble-de-differents-types-de-vetements

Bien évidemment, on trouve de belles affaires à faire dans les vide-greniers. Il faut aimer fouiller et bien vérifier l’état des articles mais parfois ça vaut vraiment le coup. Moi qui adore visiter les vide-greniers, je pense que l’on peut facilement habiller son bébé en trouvant son bonheur de 0 à 18 mois. Les vêtements ont été peu portés et  il est possible de trouver des marques. Après cet âge-là, je trouve qu’il y a souvent moins de choix, moins de qualité et moins de vêtements actuels.

Des groupes ont été créés sur Facebook dans lesquels les particuliers mettent des photos de leurs vêtements à vendre. Cela peut permettre de mettre en relation des personnes sur un même secteur qui souhaitent vendre et/ou acheter des vêtements. J’en ai moi-même créé un pour les personnes du 44  https://www.facebook.com/groups/554891254610016/.

Vous pouvez aussi aller dans une boutique  de dépôt-vente qui se situe près de chez vous. Il faut y aller régulièrement car les stocks tournent beaucoup, donc ce n’est pas parce que vous n’avez rien trouvé la première fois que vous y êtes allés que vous ne trouverez rien la fois d’après!

La plupart pratiquent des petits prix, les vêtements sont bien sélectionnés, restent actuels et vous trouverez des marques.

De plus en plus de sites Internet se créent  pour proposer des vêtements d’occasion pour enfants. On ne peut pas vérifier l’état des vêtements mais les photos sont bien faites et je ne doute pas que les articles ont été bien vérifiés et sélectionnés.

J’en ai sélectionné quelques-uns pour vous même si je ne les ai pas testés (mais je compte bien le faire):
Pas de crise pour les kids :  http://www.pasdecrise.com
Affaires de p’tits  : http://www.affairedeptits.com
Fraise Abricot :  http://www.fraiseabricot.com
Kidsdressing  : http://www.kidsdresing.com spécialisé dans le haut de gamme

Là aussi, je pense qu’il faut  consulter régulièrement le site puisque des nouveautés arrivent généralement toutes les semaines.

Et puis, il y a les ami(e)s/les sœurs/frères/cousins/cousines qui peuvent vous prêter ou donner leurs vêtements. Je pense d’ailleurs que l’on devrait développer ces échanges lorsque les tailles peuvent correspondre.

Je ne suis pas la seule à avoir eu l’idée de vente à domicile donc je pense aussi qu’il y en aura bientôt dans plusieurs départements. A suivre!

Et vous, comment achetez-vous vos vêtements d’occasion pour vos enfants ?

Se protéger de la pluie et du vent

Ce n’est pas une nouveauté, il pleut et il y a du vent! Il ne ferai pas très froid s’il n’y avait pas autant de vent.
Comme l’ensemble des marques de prêt à porter enfant ont déjà sorti leur collection printemps/été, j’ai voulu regarder un petit peu tous cela. Mais rien qu’à la vue de robe, de short, de t-shirt manches courtes j’ai eu froid, j’ai donc plutôt regarder les trenchs, les parkas, les coupe-vent, les imperméables qui sont d’actualités!
Voici ceux pour lesquels j’ai craqué (parmi tant d’autres 🙂 )!

trenchrose1

Le trench saumon de chez Z pour les petites chipies de 3 à 36 mois

blousonreversiblezara blousonrevrsiblezara

Le blouson réversible à capuche amovible de chez ZARA de 3 mois à 3 ans.

trenchcatimini

L’incontournable imperméable « gomme » de chez Catimini de 12 mois à 6 ans.

blousoncapuchebleu

Blouson à capuche qui fait coupe-vent de chez Okaïdi de 3 ans à 14 ans

Poignets élastiqués, capuche amovible.

trenchvictoria

Le trench Victoria de chez Tape à L’oeil de 2 ans à 14 ans

Trench revisité texture brillante manches en simili cuir, col chemise.

Et vous quels sont vos coup de cœur?

Donnez une seconde vie aux vêtements de votre bébé

Un bon moyen de donner une seconde vie aux vêtements de votre bébé et de faire une bonne action est de les donner au magasin Monoprix le plus proche. Du 12 au 25 février, vous pouvez déposer vos vêtements trop petit, chaussures de bébé et doudous à Monoprix qui se chargera de transmettre a Emmaüs.
Toutes les infos ICI

sem7_2014_monoprix_emmaus

Personnellement, lorsque je trie les vêtements de mes filles je fais plusieurs pile! Une pour les habits que je souhaite revendre, une autre pour ceux qui sont en bon état mais que je souhaite donner pour en faire profiter des enfants dans le besoin et une autre pour les vêtements à jeter car trop sales/troués/délavés. Ah oui! et j’oubliais la pile des vêtements dont je ne peux absolument pas me séparer car ils sont associés à trop de souvenirs de mes bébés!
Il me parait important d’en donner aussi car trop de famille manque de moyens et je préfère souvent les donner lors de genre d’action de ce genre plutôt que de les négocier à 50cts lors d’un vide grenier!

Les vêtements d’occasion

Il est impossible pour moi, lorsque l’on parle vêtements pour enfant, de ne pas penser aux vêtements d’occasion.
J’ai découvert les vide-greniers après la naissance de ma  première fille. Mais je n’ai pas acheté d’occasion tout de suite, ça ne me serait jamais venu à l’idée!!
Pipounette a eu très rapidement une armoire pleine, entre les cadeaux de naissance les petits plaisirs, les coup de coeurs, les craquages et j’en passe!
C’est donc en réalisant que je pouvais acheter « pas cher » et , par conséquent, « encore plus », que j’ai commencé.

Puis, j’ai vu la possibilité de se débarrasser du trop plein de vêtements de ma pipounette!
Et j’ai donc vendu tous les vêtements trop petits à 2e puis 1€….puis les gens ont commencé à négocier pour 50cts et un jour j’en ai eu marre de brader mes articles alors qu’ils étaient comme neufs! Et je n’était pas la seule…J’ai donc créé mon entreprise.
J’avais fait écrire par Cécile d’Orthozen à l’époque un article sur les bonnes raisons d’acheter d’occasion qui reste aujourd’hui encore d’actualité!

7 bonnes raisons d’acheter des vêtements d’occasion pour vos enfants

Sus aux préjugés sur les vêtements d’occasion ! Non, ils ne sont pas laids et démodés, abîmés et de mauvaise qualité…

Vous hésitez toujours à acheter des vêtements d’occasion pour vos enfants ? Voici 7 raisons qui vont vous rendre accro !
1) Des économies non négligeables
Un pantalon pour garçon vendu 8 € au lieu de 22 € neuf, vous économisez 14 € … Cumulé sur tous les vêtements achetés dans l’année, pour tous vos enfants pendant 12 ans, imaginez la belle somme économisée ! Et avec, s’offrir des plaisirs en famille, comme une sortie, un cinéma, un parc d’attraction ou des jeux pour la Wii !!!

2) Des vêtesments de marque moins cher
Petit Bateau, IKKS, Catimini, Jacadi… vous les retrouverez toutes ! C’est l’occasion ou jamais de s’offrir de belles pièces que l’on ne se permet habituellement pas. Surveillez les nouveaux arrivages !

3) Un trousseau de naissance à moindre coût
Quand bébé arrive, on veut le meilleur pour lui, et c’est bien normal ! Mais lorsque l’on fait l’addition, la note se révèle souvent salée et on se demande alors pourquoi mettre autant d’argent pour des vêtements qui seront très peu portés. La solution ? Adoptez les vêtements de naissance d’occasion. Ils sont toujours en parfait état, comme neuf !

4) Un geste éco-citoyen
En achetant d’occasion, vous donnez une seconde vie à tous ces vêtements. C’est la solution anti-gaspillage et recyclage par excellence ! Et bien entendu, les vêtements que nous revendons ne sont pas démodés, ils sont tous encore au goût du jour.

5) Moins de stress
Quand vos enfants portent des vêtements achetés d’occasion, tout à coup vous craignez moins qu’ils les salissent ou qu’ils les abîment, c’est génial non ?!!

6) Une question de bon sens
Franchement, pensez-vous que cela vaut le coup de mettre des mille et des cents dans des vêtements tout neufs qui ne feront pas long feu, car abîmés très vite ou rapidement trop petits ?!!!

7) Se faire plaisir
Ah oui, quand cela coûte moins cher, c’est bien plus facile de craquer !! Que c’est bon d’acheter plus sans culpabiliser, tout en restant à la mode !

Alors convaincue ? 😉

Ma petite entreprise

Je ne peux commencer ce blog sans vous parler de L’armoire des Frip’ouilles!

logo_armoireFripouilles_230412
Je viens de fermer ma petite entreprise, mon troisième enfant.
Un échec? Pour l’instant oui, mais je sais que je passerai ce cap difficile et que j’en ressortirai plus forte.
Mon concept était de proposer aux parents de venir à leur domicile pour leur présenter des vêtements d’occasion, mais de qualité de 0 à 12 ans.Je les récupérais chez des parents souhaitant vider leurs armoires et donner une deuxième vie aux vêtements de leurs enfants.
Les ventes se déroulaient donc à domicile en individuel ou sous forme de réunion.
Les mamans et papas pouvaient ainsi habiller leurs enfants à petits prix en leur faisant essayer les articles, en vérifiant le bon état des vêtements et choisissaient en prenant leur temps sans avoir à courir après leurs bambins dans les magasins!
Les vêtements étaient soigneusement sélectionnés après vérification de leur état (pas de trous, pas d’usure, pas de bouton manquant etc…). Les marques pouvaient être DPAM, Okaïdi, Tape à l’oeil ou IKKS, Catimini, Burberry…
Mais, j’ai été confronté au problème que beaucoup de dépôt-vente rencontrent c’est à dire que j’avais beaucoup plus de dépôt que de ventes! Toutes les armoires de parents débordent!!

Il a donc fallu prendre la décision d’arrêter pour des raisons financières.

Beaucoup de futurs entrepreneurs me demandent pourquoi? C’est assez difficile de répondre à cette question en fait, je manque peut-être de recul à ce jour.

Mais, déjà, je pense que je n’avais pas conscience de la communication qu’il faudrait faire pour se faire connaître et pour fidéliser ses clientes. La démarche de vente à domicile n’a rien à voir avec celle de vente en magasin. Ce n’est surtout pas la même démarche pour les clients. Lorsqu’ils ont besoin de vêtements pour leurs enfants, le plus souvent leur premier réflexe est d’aller en magasin, ce qui reste normal. Certaines avaient pris l’habitude de me contacter avant de se déplacer mais ce n’était pas la plupart . Et puis, il fallait vendre une grosse quantité de vêtements avec ces petits prix. Certaines mamans, lorsqu’elles me faisaient venir, habillaient leurs enfants de la tête aux pieds pour la saison.  D’autres fonctionnaient plus au coup de cœur ou d’autres encore ne cherchaient que des marques. Mais cela n’a pas suffit…

De plus, les charges sont lourdes et le système français est assez mal géré pour les créateurs d’entreprise…

J’ai adoré conseiller mes clientes, (je dis clientes car c’étaient principalement des mamans même si j’ai eu aussi des client papa!) chercher pour elles un article, une marque en particulier, leur proposer des ensembles en associant des articles de marques différentes et discuter avec elles de nos enfants!
J’ai fait de très belles rencontres que se soit parmi le déposants, les clients et d’autres entrepreneurs! Julien, Dominique, Laurence, Muriel, Véronique, Nancy, Violaine, Bettina, Céline, Carole, Annie et bien d’autres!

Mon objectif était de montrer que l’on pouvait acheter d’occasions tout en étant à la mode et en ayant de la qualité! Cela permettait d’acheter moins cher, beau et de manière conviviale!

Il reste beaucoup de chemin à faire concernant les vêtements d’occasion mais ça devient un marché porteur avec beaucoup de site en ligne qui propose de l’occasion pour enfants.

Il parait qu’il faut avoir vécu un échec pour être un bon entrepreneur alors ça c’est fait!